Thomas Bercy Trio et Alexis Valet : les magiciens d’Uz

par Philippe Desmond.

20160221_173343

Un dimanche à la campagne, direction le bout du monde ou plutôt un autre monde : Uzeste. Déjà en arrivant on prend la Collégiale en pleine gueule, énorme pour ce petit village du Bazadais, une église qui s’est étoffée en un édifice des plus massifs grâce à la promotion de l’Uzestois Bertand de Got à la fonction de pape sous le nom de Clément V au XIVème siècle.

Une autre figure – que je n’oserai pas baptiser pape même s’il est quelque part un missionnaire – a rendu célèbre ce village, Bernard Lubat bien sûr et sa Compagnie. D’ailleurs en ce dimanche après midi vient de s’achever l’Uzestival Hivernal 2016. Le concert de ce soir y est associé.

Une troisième personne a pris aussi de l’importance à l’ombre de ces deux piliers et donc avec l’assentiment du second, il s’agit de Marie-Jo Righetti la patronne du Café du Sport qui programme elle aussi de la musique en complément de l’Estaminet.

Ici on n’est pas au Sunset ou à la salle Pleyel, on est dans un bar, un vrai, un cercle comme on disait avant. On ne sait d’ailleurs pas très bien la limite entre la salle et les parties privées, on a l’impression de se trouver dans la salle à manger dont les meubles ont été poussés. Le zinc bien sûr avec ses piliers qui certainement connaissent mieux la musique de la note rouge ou jaune que celle de la note bleue , un vieux buffet par ci, un vaisselier et sa collection de louches par là, la cheminée noircie, le bureau en ordre modéré ; dehors sous la tonnelle ça discute, ça rigole. On est à la maison.

Le lieu va se remplir petit à petit, les randonneurs attirés par un temps très clément – normal ici – venus se rafraîchir laissant la place aux amateurs de jazz ou simplement aux habitués du dimanche soir. Tout le monde a l’air de se connaître. Toutes les générations sont représentées, il y a des enfants partout, un chien vous passe entre les jambes , il ne manque que les poules et les canards. Attention pas de condescendance dans mes propos, avant de devenir un banlieusard boboïsant je vivais à la campagne dans un petit village où je reviens souvent et je suis cent fois plus à l’aise dans un lieu comme ce soir que dans des salons dorés ou des bars hype au design nordique épuré.

?

?

Mais parlons musique un peu, enfin !

Marie-Jo en association avec le Collectif Caravan actif dans le Sud Gironde a fait venir le trio de Thomas Bercy (piano) ; Jonathan Hedeline tient la contrebasse (doghouse aussi en Anglais, tiens revoilà le chien qui passe) et David Muris remplace Elvin Jones à la batterie ; et oui ce soir au programme on a droit au répertoire de McCoy Tyner, peut-être mon pianiste préféré et quel compositeur ! Mais le trio aime inviter comme récemment dans plusieurs lieux bordelais – voir la chronique de Dom Imonk du 24 janvier – et ce soir Alexis Valet et son vibraphone sont mis en avant. Rappelons qu’Alexis a récemment gagné avec son sextet le Tremplin Action Jazz 2016. Dans ce bar où les parties de belote sont légion le Valet ne peut être qu’un atout maître pour la tierce de Thomas Bercy ; il va l’être.

« African Village » ouvre le feu car il s’agit bien de feu avec McCoy Tyner, une musique puissante énergique, foisonnante assise sur cette rythmique cyclique caractéristique de la contrebasse tirant souvent vers la transe. Paradoxe de la chose, cette musique d’apparence complexe s’appuyant sur des bases mélodiques simples qui accrochent l’oreille reste accessible et devient vite envoûtante.

Justement voilà la mélodie de « Just Feelin’ » idéale pour le vibraphone d’Alexis qui distille ses gouttes de pluie sur un orage de piano. Thomas a bien la patte de McCoy, main gauche énergique et main droite prolifique. Jonathan et son élégance – même vestimentaire – régale et se régale, quant à David lui aussi est dans l’esprit du grand Elvin avec cette utilisation des toms medium et basse si caractéristique.

Puis « Sama Layuca » et sa mélodie aux accents orientaux, la légère ballade « Aisha » encore plus adoucie par l’harmonie du vibraphone ; Alexis y excelle vraiment. Arrive « Passion Dance » avec un invité surprise, Brice Matha au sax soprano (du sextet d’Alexis primé au Tremplin) qui va participer grandement au décollage du désormais quintet juste avant la pause.

20160221_193217

Sympa la pause, l’occasion de discuter dehors devant l’engageant  panneau « Les Pyrénées 210km » sous un soleil encore chaud pour février, avec les musiciens, les amis, d’autres musiciens, des inconnus, les voitures devant ralentir pour utiliser la seule file restante. Et en plus Marie-Jo nous offre de délicieuses merveilles, Uzeste c’est cool je vous dis.

Ça repart avec « Changes » et son swing puis voilà le superbe « Utopia » dont les notes me parvenaient pendant la balance lors de ma visite de la collégiale voisine ; un bonheur. « Contemplation » calme un peu le jeu avant l’emblématique titre d’Antonio Carlos Jobim « Wave » magnifié par McCoy Tyner et qui nous est restitué ici. Une intro déferlante au piano pour voir surgir cette si belle mélodie, les chorus des uns et des autres s’enchaînant magistralement. Quel beau concert ! Et c’est pas fini comme dit l’autre car arrive la petite musique de « Walk Spirit Talk Spirit » sur ce beat de transe et cette assise envoûtante de contrebasse. Et ça tape dans les mains, ça remue, ça danse, les enfants notamment ! Superbe final, jouissif !

Rappel obligatoire avec « Blues For Gwen » les musiciens n’en peuvent plus après avoir tant donné, ils en rient, tout le monde en rit, tout le monde est heureux !

20160221_194404

Dehors la Collégiale se détache de la nuit, à l’intérieur, le seul qui n’a pas bougé ce soir, le gisant de Clément V en marbre blanc de Carrare ; d’ailleurs avec une telle énergie musicale qu’est ce qu’on en sait s’il n’a pas bougé ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s