One night in Arcachon

Par Philippe Desmond.

20160624_203045

Il y a des soirs comme ça où rien n’est prévu et où tout n’est que surprises.
Pour des raisons sportives me voilà amené à passer une soirée à Arcachon. Seul.
Arcachon ce n‘est pas Ibiza, c’est même plutôt le contraire. Heureusement j’ai vu que Denis Girault le jeune clarinettiste jouait ce soir au Bronx avec le guitariste Pierre Ballue. Je découvre ainsi le Bronx, un bar à vins récemment ouvert dans le centre ville, tenu par Olivier, un passionné de jazz – et de vin – dont il a fait le thème de la décoration du lieu. Ayant un petit creux je m’offre d’ailleurs une ardoise de tapas  “Miles Davis” aussi éclectique dans sa composition que la carrière du maître.
Aussi peu de monde que dans les rues alors qu’il est à peine plus de vingt heures. Dommage car les deux musiciens assurent. Des standards de swing avec une pointe de manouche à la guitare, une version de “Georgia” curieusement et joliment chantée par Pierre Ballue avec la voix de Louis Armstrong,”Dinette” de Django, pas unchained, Reinhard,  du old jazz avec “Ain’t she sweet”, un répertoire très classique mais un très bon duo. Rythmiquement ou en soliste Pierre Ballue est  excellent et au chant il s’amuse bien. Quant à  Denis Girault c’est un remarquable clarinettiste, aussi à l’aise dans les aigus haut perchés que dans les graves profonds et surtout très volubile.
Plaisir de jouer des musiciens qui se tendent des pièges et se font des surprises, trahis par des sourires d’étonnement.
Lors d’une pose Denis me dit qu’à 22 heures il rejoint au casino d’Arcachon le Test’UT Big Band de l’école de musique de la Teste et m’invite à le suivre. Banco donc, passons du Bronx à  Broadway !

20160624_223606

De 2 musiciens nous voilà donc à  22 ! Des cuivres partout, 6 trompettes, 3 trombones, des bois aussi,  4 sax ( et oui vérifiez, les sax sont des bois !) 2 clarinettes et bien sûr une section rythmique et harmonique. Mélange des générations,  mélange des statuts avec des amateurs et quelques pros ou anciens pros, mixité avec un bon tiers de femmes mais parfaite cohésion pour un “simple big band d’école” comme me dira modestement David Raymond le chef d’orchestre. Le répertoire est très varié et parfois audacieux, présenté avant chaque titre avec élégance et passion par Marie-Christiane Courtioux dont le mari, au piano, à été longtemps un collaborateur de Michel Legrand. La merveilleuse chanson d’amour “All the thing you are” de Jerome Kern, “North Africa” de Chick Corea et aussi le délicat “Cristal Silence” choix osé pour un big band,  “Black Bird” de Paul McCartney (!) pour finir par un superbe medley de Miles Davis, “So what”, “All Blues”, “Seven Steps to heaven” et “Milestone”. Un solo de batterie époustouflant ponctuant cette série, adouci par le rappel chanté  “Feeling good”.

20160624_221416
Ce big band, d’école donc, est vraiment remarquable tant à  pleine puissance que de façon plus feutrée, Quelle bonne idée à eu Denis Girault – dont le père et le frère  jouent dans l’orchestre –  en me proposant de le suivre !

20160624_221350
Combien d’écoles de musique creusent ainsi leur sillon, formant des jeunes, des adultes, des séniors,  loin des feux de la rampe illuminant souvent des choses sans intérêt et sans mérite. Dire que beaucoup de ces écoles sont actuellement menacées pour des “nécessités “ économiques !  Soutenons les en allant les écouter même si ce soir – décidément – il n’y avait pas foule au casino,  contrairement à leur précédent concert qui était bondé.
La semaine prochaine le Test’ UT big band recevra celui de Bighampton la ville de l’état de New York jumelée avec la Teste et les retrouvailles s’annoncent magnifiques. Et oui, retrouvailles car les testerains se sont eux déjà  produits là bas aux USA, pays des Big Bands, et ils n’en sont pas peu fiers !
Minuit, Arcachon est désert sauf un ou deux bars branchés, la saison va bientôt commencer,  ou pas.

Publicités

Un commentaire sur “One night in Arcachon

  1. mccourtioux dit :

    Oui, c’est le Test’ut. Merci Philippe de votre intérêt. Pour nous aussi, ce fut la surprise ! Marie Christiane

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s